Perversions narcissiques et psychopathies : théories et concepts

"Nouvelle encore, mal connue, parfois mal reçue […] et cependant nécessaire, la notion de perversion narcissique se situe à un carrefour et une extrémité : carrefour entre l'intrapsychique et l'interactif, entre pathologie individuelle et pathologie familiale du narcissisme, et extrémité de la trajectoire incessamment explorée, reprise et précisée entre psychose et perversion." (Paul-Claude Racamier, 1992a) « La perversion narcissique constitue sans aucun doute le plus grand danger qui soit dans les familles, les groupes, les institutions et les sociétés. Rompre les liens, c’est attaquer l’amour objectal et c’est attaquer l’intelligence même : la peste n’a pas fait pis. » (Paul-Claude Racamier, 1992b) « Les hommes libres dans une société libre doivent apprendre non seulement à reconnaître cette attaque furtive contre l’intégrité mentale et à la combattre, mais doivent aussi apprendre ce qu’il y a dans l’esprit de l’homme qui le rend vulnérable à cette attaque, ce qui fait que, dans de nombreux cas, il aspire à sortir des responsabilités que la démocratie et la maturité républicaines lui imposent. » (Joost Meerlo, 1956)

Bibliographie et conseils de lecture

Le génie des origines : psychanalyse et psychoses
de Paul-Claude Racamier

S’il ne fallait lire qu’un seul livre sur la théorie de la perversion narcissique, ce serait sans nul doute celui-là. Son principal souci, malgré les efforts de l’auteur pour rendre ses travaux accessibles à un large public et l’utilisation de métaphores et d’aphorismes fort éclairants pour illustrer ses concepts novateurs, réside probablement dans le fait de maîtriser un certain vocable spécialisé. La persévérance est donc de mise pour tirer profit de cet ouvrage, mais l’effort sera récompensé. Quelle perspicacité chez cet auteur !

Commentaire Amazon :
« Si le concept de pervers narcissique est aujourd’hui connu, nous devons son invention aux recherches et aux travaux de Paul-Claude Racamier dont l’ouvrage majeur est « Le génie des origines », écrit 4 ans avant sa mort (1996).
Il est certes un peu complexe et il faut être initié au langage psychanalytique pour pouvoir « appréhender » la richesse de cette étude. Toutefois, malgré la complexité de ce livre, les victimes de ces personnalités « pathologiques » auront tout intérêt, un jour ou l’autre et selon le chemin parcouru dans leur reconstruction, à lire ce manuscrit, voir à le relire plusieurs fois si besoin est. Il est et restera pour longtemps encore, la référence absolue pour la compréhension de la perversion narcissique située, dans la topique psychanalytique de l’auteur, sur un trajet qui va de psychose en perversion.
Par ailleurs, de nombreuses personnes se demandent comment pouvoir aider un proche qui a été la cible d’une agression perverse perpétrée par ce genre d’individu, s’il n’y avait qu’une seule chose à faire, ce serait d’offrir ce livre au psy qui la prend en charge.
La difficulté d’un tel ouvrage ne doit pas rebuter le profane soucieux d’en savoir plus sur le sujet car, comme son nom l’indique, ce dernier y trouvera l’origine de ce « Mal ». »

N. B. :
Sur ce dernier point, lire le commentaire de Stéphane S. intitulé : « Il faut de la persévérance ! »


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :